ACCUEIL Objet de curiosité Pendule Directoire aux « sphinx », début XIX°
Pendule Directoire aux « sphinx », début XIX°
1


Pendule Directoire aux « sphinx », en bronze et marbre, époque début XIX°

 

Cette élégante pendule en marbre blanc, marbre noir, et bronze présente deux belles sphinx à patine brune, assises sur des socles ornés d'étoiles et d'un rang de perles.

Leurs ailes supportent un mouvement circulaire signé « Du Seigneur à Saint Brieux ». Il s'agrémente d'un aigle aux ailes déployées retenant dans ses serres un carquois aux flèches enflammées.

 

Une très belle composition mettant en scène une coupe d'où s'échappent des roseaux et dans laquelle viennent s'abreuver deux cygnes somme cette grande pendule d'époque Directoire.

La base s'orne d'une frise de palmettes encadrées par deux médaillons à masques rayonnants.

Le balancier prend la forme d'un masque d’Hermès coiffé de son casque ailé.

 

Dimensions : H.52,5 cm x L.35,5 cm x P.10,5 cm

 

France

Marbre blanc, marbre noir, bronze

Mouvement à fil entièrement révisé

Sonne les heures et les demi-heures

Époque Directoire

 

 

 

 

 

 

Notre clin d'oeil :

Le mot grec sphinx désigne à l'origine une créature mythologique féminine, ailée, à corps de lion et tête de femme. Lorsque les grecs découvrent les statues monumentales égyptiennes à corps de lion et tête d'homme ils les appellent alors les "androsphinx" (notamment Hérodote, dans le livre II de ses « Histoires ») pour mettre l'accent sur le sexe masculin.

Par la suite le terme de sphinx s'est imposé pour désigner les figures masculines, et les figures féminines ont pris le nom de sphinge par soucis de distinction.