ACCUEIL
 
l'objet du mois

1 copier 

Rare bibliothèque à deux corps à façade entièrement plaquée de bois d'olivier dont l'éclat est animé par des filets de bois de rose et de palissandre à motifs géométriques.
Le corps du haut en léger retrait ouvre à deux portes vitrées. La découpe supérieure des portes adopte un schéma spécifique avec d'infimes décrochements marquant les arrondis avec élégance.


Le corps inférieur ouvre à deux portes et deux tiroirs.
Les côtés en merisier s'ornent de rectangles en filets de bois de palissandre dans lesquels s'insèrent un placage de bois d'olivier, faisant ainsi écho aux moulures noires et au décor de la façade.


L'attribution à l'ébéniste grenoblois Thomas Hache (28 novembre 1664 – 13 mai 1747) peut être affirmée tant par le choix des bois employés que par le dessin géométrique typique de la marqueterie. Le montage est également significatif comme les tiroirs montés à feuillures et le fond arrière cloué.

 

Deux modèles de bibliothèques similaires sont présentés dans le livre de Pierre et Françoise Rouge – Le Génie des Hache – pages 99/100. (voir photo jointe)

 

Dimensions : H. 192 cm x L. 104 cm x P. 38 cm

 

France – Grenoble

Olivier, palissandre, bois de rose, merisier

Attribuée à Thomas Hache

Circa 1700/1710

 

 

 

 

Thomas Hache est né à Toulouse en 1664.

A 20 ans, il commence son périple à travers la France, s'arrête à Grenoble, travaille chez l'ébéniste Michel Chevallier, épouse la fille de ce dernier en 1699, et après la mort de son beau-père, en 1720, reprend son atelier de la place Claveyson.

Un an plus tard, il obtient le brevet de Garde et Ébéniste de la maison de Louis d'Orléans, duc de Chartres, gouverneur du Dauphiné. Avec l'aide de son fils unique, Pierre, qui lui succédera, il fait preuve d'une grande activité.
Il utilisera des marqueteries de bois indigènes (avant de gagner Grenoble, Thomas Hache avait rencontré des marqueteurs piémontais lors d'un séjour à Chambéry), ou des marqueteries de bois régionaux faites de panneaux encadrés de filets sur fond de placage uni.
Cf : Le mobilier français du XVIII° siècle – Pierre Kjellberg

 

 

Lire la suite...
 
Notre sélection
Retrouvez notre sélection ci-dessous.
 
Adam et Ève - Allemagne du Sud - VENDU
1 copier
Lire la suite...
 
Commode estampillée Louis Delaitre - XVIII°
1 copier
Lire la suite...
 
Paire fauteuils Louis XV - Époque XVIII°
1 copier
Lire la suite...
 
Vierge à l'Enfant en chêne du XVI° siècle
1 copier
Lire la suite...