ACCUEIL Statuaire Sainte Brigitte d'Irlande – XV° - VENDUE
Sainte Brigitte d'Irlande – XV° - VENDUE
1 bis copier 2

 

Rare Sainte Brigitte d'Irlande (ou Brigitte de Kildare) sculptée sur chêne en ronde bosse d'époque XV°.

La sainte est représentée debout, une vache à ses pieds symbolisant la multiplication du lait (cf / Légende ci-dessous)

En tant qu'abbesse, elle porte le voile et la guimpe et est également coiffée d'une couronne en référence à sa filiation royale.

Elle est vêtue d'une robe à large encolure dessinant sur le devant un belle chute de plis verticaux, et est enveloppée d'un manteau noué par une attache florale et retombant en plis cassés, avec des becs saillants, sur le flanc droit.

Son visage exprime une infinie douceur et une grande bonté.

Sainte Brigitte d'Irlande est considérée comme la fondatrice du premier couvent double, et protectrice de la fécondité et de l'allaitement.

 

Dimensions

H. 67 cm x L.24 cm x P. 11 cm

 

France

Chêne

Époque XV°

Manquent les deux mains.


Vie et légende

Née en 451 en Irlande, Brigitte de Kildare est l’une des plus célèbres saintes des Églises catholique et orthodoxe. Réputée pour son immense beauté et honorée pour son dévouement, elle fait partie des Saints Patrons Irlandais.

Fille d’un roi et druide païen écossais, elle fut prénommée Brigitte en hommage à la Grande Déesse celte Birgit, mère, sœur et fille de tous les dieux celtes.

Convertie et baptisée par saint Patrick, Brigitte refuse les prétendants attirés par sa beauté. Toute jeune encore, elle se retire à quelques kilomètres de Dublin et se construit sous un gros chêne une cellule autour de laquelle plusieurs femmes se rassemblent et la considèrent comme mère.

 

Elle fonde avec ses compagnes un couvent, autour duquel se forme la ville de Kildare (Kill : église et Dara : chêne). Ce monastère regroupe peu à peu moines et moniales pour la première fois en Europe, et elle devient fondatrice du premier couvent double, où moines et moniales peuvent exercer leur religion en toute tranquillité.

La légende veut que sainte Brigitte possédait une vache. Un jour, elle reçut la visite de plusieurs évêques, sans avoir de quoi traiter des hôtes aussi respectables. Se recommandant à Dieu, elle imagina de traire trois fois dans la même journée la seule vache qu'elle eût. Elle en tira autant de lait qu'eussent donner trois vaches bonnes laitières.

Vénérée dans de très nombreux lieux, elle est à la fois protectrice de la fécondité et de l’allaitement et est principalement invoquée pour protéger les femmes et les enfants, en référence à la lactation et à la protection des jeunes mères, afin qu'elles aient suffisamment de lait pour nourrir leurs enfants.