ACCUEIL Siège Quatre fauteuils cabriolets - VENDUS
Quatre fauteuils cabriolets - VENDUS
1-2


Suite de quatre fauteuils cabriolets Louis XV « aux chinoiseries »

 

Charmante suite de quatre fauteuils dits « cabriolets » Louis XV en noyer sculpté et mouluré d'époque XVIII°.

Ils présentent un décor sculpté de fleurettes et feuillages sur les dossiers, la ceinture ainsi qu’à la naissance des pieds.

Les consoles d’accotoirs, à manchettes, s'agrémentent également de feuillages.

Ces sièges reposent sur quatre pieds galbés.

Cet ensemble de fauteuils est recouvert de tapisseries anciennes « aux chinoiseries » : dans un décor de pagodes, au cœur d'une végétation luxuriante peuplées d'oiseaux de paradis, on trouve des personnages vêtus à la mode d'Extrême Orient telle que l'on se le représente au XVIII° siècle.

 

Dimensions (pour chacun des fauteuils) : H.88 cm x L.60 cm x P.61 cm

 

 

Noyer

Époque XVIII°

 

Notre clin d’œil :

Dès le XVI° siècle des marchandises en provenance d'Extrême Orient (porcelaines, soieries, cabinets de laque...) attisent la curiosité des collectionneurs occidentaux.

« Un nouveau mot « lachine » devient même synonyme de curiosité et donnera plus tard naissance au terme « chineur » (F. Deflassieux, guide des Meubles et des styles, ed Solar, p. 110)

Cet engouement pour l'Extrême Orient, conduira dans les années 1740, à la mode des « chinoiseries ». Cette ornementation mêlera de manière fantaisiste personnages chinois, oiseaux, grotesques et baldaquins hérités de Bérain.