ACCUEIL Secrétaire Secrétaire – étiquette JF Hache - VENDU
Secrétaire – étiquette JF Hache - VENDU
1 copier


Magnifique petit secrétaire en merisier massif incrusté et plaqué de bois indigènes naturels ou teintés. Il repose à l'avant sur des pieds ''pastille'' typique de la production de Jean-François Hache.

Les deux portes ainsi que l'abattant sont marquetés de subtils et d'élégants décors géométriques que l'on retrouve également sur les côtés : encadrement plaqué de bois de rose et orné de deux réserves ovales en hêtre gris ainsi qu'une réserve centrale rectangulaire en sycomore, le tout souligné de filets d'ébène, de buis et d'amarante.


A l'intérieur on remarquera sept tiroirs de longueurs et de hauteurs différentes comme fréquemment réalisés par Jean-François Hache. On y remarquera également une variété de bois de satiné, de sycomore teintés vert, de tilleul foncé, de filets d'ébène, créant une animation originale du caisson en participant ainsi au jeu de pleins et de vides des tiroirs et des casiers.

L'intérieur cache également deux tiroirs secrets aux manipulations subtiles.

Notre meuble présente une autre particularité des ateliers des Hache : l'épaisseur de l'abattant au niveau des deux pivots afin d'en renforcer la solidité.

Les très belles proportions, la qualité et l’élégance des décors géométriques, le choix des bois fruitiers qui côtoient les belles loupes de sycomore naturelles ou teintées vert... sont un fort témoignage des réalisations mobilières de l'illustre ébéniste grenoblois Jean-François Hache.


Pour authentifier cette attribution, est présente, dans un tiroir intérieur, l'étiquette de Jean-François Hache ébéniste à Grenoble – 1771 (Étiquette VII – réf : livre de Pierre et Françoise Rouge – le Génie des Hache)

Ce charmant petit meuble est coiffé d'un marbre gris rosé.

 

Dimensions

H. 122 cm x L. 78 cm x P. 41 cm

 

France / Grenoble

Étiquette VII - Jean-François Hache à Grenoble

Très bon état

Différentes essences de bois : merisier, bois de rose, satiné, amarante, loupe de sycomore naturel ou teinté vert, hêtre gris, tilleul, buis, ébène...

Circa 1770/1780