ACCUEIL Commode Commode Louis XV estampillée L.BOUDIN, XVIII°
Commode Louis XV estampillée L.BOUDIN, XVIII°
1


Petite commode Louis XV estampillée L.BOUDIN, époque XVIII°

 

Petite commode Louis XV dite « sauteuse » portant l'estampille de Léonard BOUDIN, reçu Maître le 4 mars 1761.

De forme galbée sur trois faces, elle ouvre par deux tiroirs sans traverses.

Elle présente un élégant décor marqueté de bois de rose à « motif rayonnant » dans des encadrements en bois de violette.

Une belle ornementation de bronzes dorés et ciselés agrémente cette petite commode : poignées, entrées de serrures, chutes et baguettes, cul de lampe, sabots.

Cette charmante commode repose sur des pieds au galbe prononcé.

Elle est coiffée d'un marbre rosé veiné de blanc.

 

Dimensions : H.81 cm x L.81 cm x P.46 cm

 

 

 

 

 

 

France, travail parisien

Estampillée deux fois « L.BOUDIN » (1735-1804) et «JME » (Jurande des Maîtres Ébénistes)

sur la traverse supérieure du côté droit

Bois de rose, bois de violette

Marbre d'origine (anciennement restauré)

Époque XVIII°

 

 

 

Notre clin d'oeil : Léonard BOUDIN (1735-1804) est un ébéniste parisien reçu Maître à Paris le 4 mars 1761. Simple ouvrier, Léonard Boudin gagnait pauvrement sa vie lorsque l'ébéniste P. Migeon lui demanda, pour l'un de ses clients, d'exécuter des meubles en marqueterie. Léonard Boudin acquiert ensuite rapidement une grande réputation et il installe son atelier rue Traversiére. Il ouvre même un second magasin de ventes rue Fromenteau (transféré plus tard dans le cloître Saint-germain-l'Auxerrois). Pour gérer l'afflux des commandes, Léonard Boudin se fit aider à son tour par d'autres ébénistes et devient l'un des principaux négociants de Paris.