ACCUEIL Commode Semainier G.H LUTZ - VENDU
Semainier G.H LUTZ - VENDU
1 copier

 

Élégant semainier en marqueterie de bois de rose et d'amarante, monté sur chêne, d'époque Transition, estampillé Gérard-Henri Lutz (Reçu Maître le 10 octobre 1766) et JME (poinçon de Jurande des Maîtres Ébénistes)

 

Il ouvre à huit tiroirs marquetés en frisage à quatre feuilles de bois de rose dans des réserves chantournées et cernées de filets de buis sur fond d'amarante.

 

Les montants, à pans coupés plaqués de bois de rose, se terminent par des petits pieds cambrés ornés de sabots en bronze doré.

 

Les côtés sont marquetés de deux réserves également en frisage de bois de rose dans un encadrement d'amarante élégamment divisées en deux parties.

 

Belle ornementation de bronzes dorés ( entrées de serrure, sabots, bronze ajouré sur la traverse)

 

Dessus de marbre ''Portor'' souligné d'une moulure en bec de corbin.

 

Dimensions

H. 161 cm x L. 58 cm x P. 35 cm

 

Travail parisien

 

Estampille G.H LUTZ et JME sous le marbre

 

Bois de rose, amarante, filets de buis

 

Monté sur chêne

 

Époque XVIII°

 

 

Né à Hanovre en 1736, Gérard Henri LUTZ s'installe à Paris en 1765, année où il se marie dans la chapelle de l’Ambassade de Suède, avec une de ses compatriotes qui appartenait comme lui à l’Église luthérienne.

Reçu maître quelques mois après, le 10 octobre 1766, il travaille dans son atelier de la rue des Gravilliers. Il fabrique aussi bien des meubles Louis XV, voire d'esprit Régence, comme des commodes tombeau, que des ouvrages Transition ou Louis XVI, habillés de placages en feuilles ou de marqueterie diverses.

Cf : Le mobilier français du XVIII° siècle – Pierre Kjellberg)